Un reporter en immersion

La palette des reportages de Thierry Gaytán reflète une expérience insolite et variée, un regard sans complaisance porté sur le monde, mais aussi une profonde sensibilité à l'humain.
Elle touche un public lucide et curieux.

Les MARAS

Les MARAS :
au coeur du gang le plus dangereux du monde

Le Guatemala est l'un des pays les plus pauvres et les plus dangereux de la planète. La capitale est aux mains des Maras, gangs ultra-violents à la tête des réseaux de trafics de stupéfiants et responsables de nombreux assassinats.
Voir le reportage

Cuba

Cuba :
partir à tout prix

Marise-Ladi et Rodolfo ont décidé d'entrer clandestinement aux Etats-Unis, dans l'espoir d'avoir une vie meilleure.
Voir le reportage

Parc Escobar

Parc Escobar :
l'attraction la plus stupéfiante du monde

Pablo Escobar, parrain de la drogue le plus puissant du monde… jusqu'à sa mort en 1993. Fin de l'histoire ?
Début de la légende. En pleine jungle, l'Hacienda Napoles. Ce parc extravagant, que le mafieux s'était fait construire, se visite aujourd'hui en famille !
Voir le reportage

Les enfants tueurs de Colombie

Les enfants tueurs
de Colombie

L’histoire incroyable mais vraie d’une bande d’adolescents colombiens qui ont pour seul boulot : tuer. Des tueurs à gage qui ne dépassent pas les 18 ans.
Voir le reportage

Sur la route de la coke

Medellin / Paris :
sur la route de la coke

Le journaliste Thierry Gaytán a remonté les filières du narcotrafic, suivant de l'intérieur le parcours de la cocaïne. Du producteur basé en Colombie, près de Medellín, au consommateur parisien, le réalisateur a retracé le périlleux périple de l'un des trafics de drogue les plus dangereux de la planète...
Voir le reportage

Police mexicaine et barons

Police mexicaine et barons de la drogue :
la grande corruption

Au Mexique, les cartels de la drogue sont devenus si puissants qu'ils menacent de déstabiliser l'Etat. Depuis deux ans, le président de la République leur livre donc une guerre sanglante et tente d'anéantir la corruption.
Voir le reportage

Buenos Aires

Buenos Aires :
le miracle argentin
entre rêve et cauchemar

Buenos Aires est aujourd'hui l'une des capitales les plus dynamiques d'Amérique du Sud. Mais la médaille a son revers : à Buenos Aires, un habitant sur deux vit toujours sous le seuil de pauvreté... Une ville gangrenée par la délinquance et des policiers corrompus.
Voir le reportage

Prisons péruviennes

Piégés par la drogue :
des français dans l'enfer
des prisons péruviennes

A Lima, Alain, Mikaël et Vincent sont détenus à Sarita Colonia, établissement surpeuplé de la capitale où l'argent fait la loi. Lucie, recrutée à Metz pour 5000 euros a vu son destin se briser. Comment supporte-t-elle son incarcération ?
Voir le reportage

Acapulco - policiers

Acapulco :
le paradis des touristes
et des narcotrafiquants

Comment cette station balnéaire est-elle devenue, depuis une dizaine d'années, une véritable plaque tournante de la drogue ? Comment les autorités locales tentent-elles d'endiguer cette violence ?
Voir le reportage

Je veux vivre

Je veux vivre
(long métrage)

Oscar « Mechas », jeune tueur à gages colombien, condamné à mort en sursis, tente sa rédemption grâce à une jeune française de 20 ans qui le conduit de Medellin à Paris.
Une tragédie humaine en passe d'échapper à une fin macabre.
Voir le documentaire

THIERRY GAYTAN :
Producteur, réalisateur, auteur...

Thierry Gaytán, un journaliste d’investigation “Hors norme”

Thierry Gaytán est aujourd’hui un réalisateur-producteur indépendant et un baroudeur dans l’âme.
A l’origine, reporter photographe, un chasseur d’images par instinct, devenu journaliste d’investigation par passion et observateur par curiosité, Thierry Gaytán aime rappeler qu'il « est né reporter ».

Son parcours, semé de grandes expériences et d'enquêtes l'a mené d'un bout à l'autre du globe.
Très jeune, il a fait de sa vie un combat pour l'information et l’image ; il s’est toujours mobilisé pour une approche plus humaniste du monde.

Après ses premiers pas réussis dans la photographie, Thierry Gaytán a obtenu le 1er prix d’un concours de photos en noir et blanc en région parisienne.
Quelques expositions dans des galeries d’Art à Paris, Madrid, Washington, Bogota...consacreront ce premier talent.

Il devient rapidement correspondant permanent pour les principales chaînes de télévision colombiennes (CARACOL et RCN).
Il couvre d’importants événements dans tous les continents, notamment en Amérique Latine.

Homme de terrain, il réalise et produit de nombreux documentaires et reportages qui seront diffusés sur les principales chaînes françaises (France 2, TF1, M6, Canal+) ainsi qu’à l’étranger.

Vrai «chasseur de destins», il attache ses pas et sa caméra (parfois cachée) aux êtres humbles ou célèbres, dignes ou révoltants, victimes ou bourreaux, qui façonnent ou subissent la réalité d'aujourd'hui : personnages ordinaires à La Havane ou à Calcutta, chercheurs d’émeraudes en Colombie, émigrants clandestins, narcotrafiquants, la pègre des bas-fonds, mais aussi des personnalités marquantes de la mode, du sport, du show business, de la politique ou autres...

Réalisateur de sujets à risques, il tourne en immersion, caméra au poing et permet aux téléspectateurs de vivre l’instant présent.

Thierry Gaytán se fixe alors comme seul objectif : informer le public sur la vie des gens et convaincre le plus grand nombre de la nécessité de changer notre regard.
Une simple expérience qui s’est transformée en une véritable tranche de vie.
Plus de 20 ans de reportages insolites.

Le documentaire « Medellin-Paris : sur la route de la coke » a obtenu récemment le prix du meilleur documentaire au Festival International du Film de New York, sélectionné aussi au Festival International du Film à Fort Lauderdale.

  • - "Enfants tueurs de Colombie", diffusé sur Envoyé Spécial à France 2, sélectionné au Festival du Court métrage de Clermont Ferrand.
  • - "Piégés par la drogue: des Français dans l'enfer des prisons pérouviennes" sélectionné au Festival International du Film de Monte-Carlo.
  • - "Je veux vivre" (long métrage), sélectionné au Festival International du Film à Acapulco, Mexique. (FICA)

Thierry Gaytán, reporter photographe



Portraits

Thierry Gaytán a débuté le métier de photographe très jeune. Sa première exposition individuelle fut présentée à Bogota, en Colombie. Ensuite, il a exposé ses photos dans une galerie d’art de la rue de Rennes à Paris, pour montrer en images quelques portraits sud-américains et de la vie quotidienne.

Des expositions internationales

Ses expositions ont été présentées aux Etats-Unis, à Madrid au centre culturel de « Casa de America » et à la Galerie Bernanos à Paris 5ème.
Il a participé à l'exposition organisée par la FIAC, au Grand Palais à Paris, pour représenter la Colombie.
En 1989, il reçut le premier prix du concours photo noir et blanc en région parisienne.
Il exerce le métier de reporter photographe en France, aux Etats-Unis et plus particulièrement en Colombie où il a travaillé pour les principaux journaux durant divers événements qui ont marqué l’actualité.
Depuis des années, il travaille aussi dans le milieu de la mode, couvrant les principaux défilés et présentations dans le monde entier pour divers magazines spécialisés en France, Espagne et Amérique du Sud.



UN PROJET, UNE IDÉE...

Producteurs, programmes de télévision, entreprises, associations, organismes ou particuliers qui avez un projet à réaliser, voire insolite, et que vous aimeriez faire découvrir, n’hésitez pas à faire appel à Thierry Gaytán et à lui confier vos projets, vos idées.
Il mettra au service de leur réalisation toute son expérience du terrain de journaliste reporter d’images.

* Champs obligatoires